Économie - SocialDOSSIER : Travail / Emploi : un enjeu électoral 2017

Par Stéfane Pocher, France Bleu Roussillon

. © Maxppp - 2 000 postes seraient menacés à Auchan en France d’ici trois ans. La direction a l’intention de remplacer 60 % des hôtesses de caisse par des caisses automatiques, beaucoup plus rentables. Un projet vivement dénoncé par la CFDT.

Une action de sensibilisation est organisée ce vendredi à Perpignan par le personnel de l’unique magasin Auchan (Porte d’Espagne) dans les Pyrénées-Orientales pour dénoncer le nouveau projet de la direction de remplacer les hôtesses par des caisses automatiques.

Pas de mouvement de grève, mais une sensibilisation de la clientèle

Les syndicats dénoncent ce projet . D’autant que l’effectif d’Auchan Perpignan n’a cessé de baisser depuis 10 ans. Ils étaient 750 il y a dix ans à Perpignan. Aujourd’hui, il y en a 100 de moins d’après la CFDT. Entre temps, le magasin a augmenté sa surface de vente de 2000 mètres carrés et ouvert un Drive.

Ce nouveau projet inquiète. La crainte est de voir disparaître ce métier explique Nathalie PRIEUR, la déléguée syndicale CFDT à Auchan Perpignan. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une trentaine de caisses traditionnelles. Il y en en a eu deux fois plus.

Rassemblement et pétition

Les salariés se rassemblent de 10h à 15h dans la galerie marchande où ils feront signer une pétition. Conséquence directe de cette automatisation : 10 à 15 postes en moins envisagé dans un premier temps d’ici 2020.

Bref, c’est encore la rentabilité au détriment du reste dénonce le syndicat. En six mois, une caisse est amortie. **Pas d’arrêt maladie.

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.francebleu.fr