Sale ambiance à la Coupole ! Les salariés de la mythique brasserie de Montparnasse (XIV e) ainsi que les autres des établissements du groupe Flo (lire ci-dessous) s’inquiètent de leur avenir. Et interpellent leur direction à qui ils reprochent “ une opacité totale “.

Le 8 mars prochain, employés et direction se retrouveront avec leurs avocats au tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine). L’intersyndicale du groupe Flo (CGT, CFDT, CFTC et FO) a déposé un référé. “ Nous voulons connaître la réalité économique du groupe, martèle Sandrine Andres (CFTC groupe Flo). La direction ne nous tient pas au courant “. ” On pense que tout est joué, souffle Marc Barre, de la CGT. Et on se demande à quelle sauce on va être mangés ! “.

La mythique brasserie de Montparnasse s’inquiète pour son avenir LP/C.C. Mercredi dernier, boulevard du Montparnasse, dans la salle de la Coupole, clairsemée de clients, entre les piliers verts de cette belle brasserie art déco, l’inquiétude était palpable… “ Avant 2008, ici, on faisait jusqu’à 1000 couverts les soirs de week-end, indique Jean-Philippe Levavasseur, directeur adjoint de la Coupole et délégué syndical de la CFDT. Maintenant, certains soirs, on plafonne à 150 ! Et on ferme des rangs “. Il faut dire que les attentats sont passés par là mais aussi la crise et les coûts… : le loyer de ce lieu parisien classé monument historique est pharaonique : 1,2 M€ à l’année, soit 100 000 € chaque mois !

Mais ce qui inquiète boulevard du Montparnasse, c’est ce qu’il va advenir du groupe Flo, acteur majeur de la restauration française, à la dérive, mis en vente. Même si dans ce groupe tentaculaire, la Coupole est intouchable : “ Elle fait partie de l’histoire de Paris, rassure Vincent Lemaitre, directeur général du groupe Flo. On ne va pas transformer la brasserie en magasin de vêtements ! Quel que soit le scénario, la Coupole restera une grande brasserie.

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.leparisien.fr